Actualité, Petit retour sur, TOP

Belgique vs Pays-Bas !

Dans ce 55ème article, nous vous avons préparé un petit comparatif entre deux concerts : celui d’Antwerpen et celui d’Amsterdam.

Belgique vs Pays-Bas
Par Chloé DURINDEL

Antwerpen versus Amsterdam !

On innove cette semaine en vous proposant une courte analyse. Le concert d’Antwerpen, en Belgique et celui d’Amsterdam ont eu la particularité de s’enchainer lors de la dernière tournée européenne. Et quelle chance ! Nous avons pu assister aux deux évènements. On peut ainsi distinguer cinq points d’importance, c’est parti !

1/Des premières parties talentueuses 

Si vous lisez nos articles ou notre Page Facebook, vous savez de quels artistes nous allons parler ici. Tout d’abord, Brian Mcgovern : Cet homme, au grand coeur, a défendu son EP Wife. Son set est assez court mais assez condensé pour donner envie aux spectateurs d’en savoir plus sur le chanteur. Seulement accompagné par sa guitare, il fait preuve d’une forte sensibilité dans son interprétation. Toutefois, on vous laisse vous faire votre propre avis.

Ensuite, Craig Gallagher entre sur scène pour chanter plusieurs de ses chansons, issues de Live At Amsterdam. Sa voix cristalline et puissante arrive aisément à immerger l’auditoire dans son univers propre. Accompagné de la guitare ou de Brian au piano, l’Irlandais captive le public.

Leur présence est très appréciée. Ce rôle, parfois ingrat, est en effet primordial. Les premières parties de concert sont l’occasion de découvrir de nouveaux talents. Cependant, ils ont aussi pour but de captiver l’attention et de faire monter l’excitation du public.  Brian McGovern et Craig Gallagher l’ont bien compris et c’est à coups d’humour qu’ils procèdent. Peu importe le nombre de personnes présentes, leur bonne humeur, leur sensibilité sont là pour divertir. En outre, on peut souligner leur disponibilité auprès des fans. Pas une seule date où ces derniers ne se sont pas présentés après le concert pour des photos ou autographes ! Entre la Belgique et les Pays-Bas, aucune différence n’est à noter : l’auditoire est réceptif à leur univers respectif.

2/ Une atmosphère différente !

En Belgique, Gavin James a choisi de jouer dans une salle d’une capacité de plus de 400 personnes au TRIX. Le lendemain, il jouait dans une arène Afas Live aux Pays-Bas : la salle affiche alors complet : 6000 personnes attendues. Ce facteur change complètement les attentes du public et l’atmosphère qui en découle.

Tout d’abord, on note une queue inexistante en Belgique à l’ouverture des portes. Le placement vers la scène se fait très facilement. A contrario, l’Afas Live avait plusieurs centaines de personnes à ces portes. La tension était palpable quelques minutes l’ouverture. La précipitation était de mise pour occuper le premier rang. Pourtant, on peut mettre en lumière que pour les deux concerts, la salle s’est remplie rapidement.

Ensuite, on peut observer la présence ou non d’effets pour enrichir le spectacle. Pour un concert intimiste un jeu de lumière semble suffire. La prestance de Gavin James et de ses musiciens fait la différence. Néanmoins, pour une arène, un effort est fait en terme de mise en scène. On observe des jeux de lumières diversifiés avec la présence d’éléments de décors comme des guirlandes de lumières. De la mousse sort des canons lors du final. Enfin, le son est également plus percutant dans l’arène. La voix de Gavin est portée par les instruments et les réactions du public.

Par ailleurs, le public parlons-en. En Belgique, le public restait attentif et plutôt calme. Aux Pays-Bas, les artistes faisaient face à un auditoire à conquérir mais très réceptif.

Deux atmosphères complémentaires et agréables !

3/ Interactions avec le public

Gavin James et ses premières parties prennent un plaisir incommensurable à jouer pour un public quelque soit sa taille. L’humour de notre rouquin est toujours aussi présent en Belgique ou aux Pays-Bas. On peut lire sur son visage, une gratitude et son bonheur de partager sa musique ! Il raconte des anecdotes sur l’écriture de ses chansons et s’amuse à faire chanter son public. Dans l’arène néerlandaise, il en profite même pour faire sauter ses fans lors de Hearts On Fire.

Cependant, on peut noter une différence entre concert intimiste et arène. En Belgique, Gavin peut se permettre d’interpréter You Don’t Know Me de Ray Charles dans la fosse. Aussi, il peut prendre plus de temps avec cette petite audience pour écouter les requêtes, dire bonjour à certains fans ou souhaiter des anniversaires !

4/ Les Setlists

Ce point est un point de convergences. En effet, ces dernières ne changent pas vraiment. Voici donc les chansons interprétées lors des deux concerts :

Brian Mc Govern : Girl From New-York – Wife – Scars – Fire is Love ; avec une reprise de Castle On The Hill d’Ed Sheeran en Belgique

Craig Gallagher : Without You – Stay – reprise de Can’t Help Falling In Love With You – Trust In Me (avec Brian McGovern) – Sophie (nouvelle chanson) – Okay

Gavin James : Pour le concert en Belgique :

Pour le concert aux Pays-Bas :

‘Til The Sun Comes Up
Remember Me
Coming Home
Bitter Pill
Cigarettes Break
22
Billie Jean (M. Jackson)/Can’t Feel My Face (The Wknd)
I Don’t Know Why
Nervous
Hearts On Fire 
Tired
Boxes
What A Wonderful World/Say Hello
Hole In My Heart
Book Of Love
Two Hearts
Dancing In The Dark (Bruce Springsteen) (avec Graig G. et Brian M.)
Free Fallin‘ (avec Graig G. et Brian M.)

Gavin James et ses amis ont écrit et savent interpréter des chansons qui plaisent et captivent les spectateurs. On constate aussi une volonté de Gavin de mettre en avant les collaborations qu’il a pu faire ces dernières années avec Tired notamment. Ces trois artistes savent comment composer leur setlist et changent l’ordre au besoin.

5/ Vers l’album n° 2 !

La comparaison des setlists de notre rouquin favori nous permet d’aborder le dernier point : l’album n° 2. Hé oui, qu’on le veuille ou non, l’ère de l’album Bitter Pill s’achèvera en 2017. D’ailleurs, on peut souligner la présence plus conséquente de nouveaux titres comme Cigarette Break ou Boxes. L’Irlandais évoque explicitement l’album n° 2. Lors des concerts, il a clairement annoncé la sortie de Hearts On Fire.

Vous retrouverez ce nouveau single, premier d’une longue série le 27 octobre 2017 !

Voilà, pour ce billet. Merci de l’avoir lu jusqu’au bout ! Pour vous remercier voici des petites photos 😉 ! Craig Gallagher Belgique

Cliquez ici pour d’autres photos de Gavin James à Amsterdam.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *